Stephenson Coaching

5 Clés pour Arrêter d’avoir Peur du Jugement des Autres

EDIT
On parle de moi sur ce sujet :
https://www.welcometothejungle.com/fr/articles/jugement-des-autres-regard-complexe-peur-travail-estime

Quand vous donnez votre avis ou que vous parlez en public, avez-vous peur d’être jugé/e par votre manager, vos collègues ou vos clients ?

Si c’est le cas, bienvenue au club, vous faites partie de de la majorité des gens sur Terre !

Nous vivons dans une société dans laquelle le jugement négatif est partout.

A l’école, enfants, nous sommes notés sur notre travail, encouragés à être bons en sport, à être les meilleurs de la classe. Pour ceux d’entre nous qui sont salariés, nous avons des entretiens d’évaluation qui décident de notre salaire et de notre promotion. En tant qu’entrepreneurs, nous devons constamment prouver que nos services ou nos produits sont les meilleurs.

Dans ce contexte, il n’est guère surprenant que nous soyons nombreux à avoir l’impression d’être jugés. Depuis notre plus jeune âge, le jugement se répand dans notre vie et cela continue encore aujourd’hui.

La peur du jugement, c’est quoi ?

Cela commence avec cette petite voix dans notre tête qui fait ce genre de critique : « Qu’est-ce qu’ils vont penser de moi ? Mon dieu, mais ils vont se dire que je suis stupide ! Ohlala, pire encore : ils vont croire que je suis incompétent… Sauf que si je me montre trop autoritaire, tout le monde va croire que je suis arrogant et je vais avoir du mal à me faire apprécier. »

Quand nous devons prendre la parole en public, cette voix lancinante peut nous faire rougir, trembler, transpirer, avoir la bouche sèche, perdre le fil de nos pensées…

Dans d’autres circonstances – parler en public dans une langue étrangère, exprimer son avis en réunion, avoir de l’aplomb dans une situation professionnelle, rencontrer les amis ou la famille de son compagnon / sa compagne pour la première fois – nous nous sentons mal à l’aise et stressé/e. A tel point que dans certains contextes, nous évitons tout simplement de donner notre avis.

Il y a une raison à cette peur du jugement et c’est toujours la même : la crainte de ne pas être accepté/e et de ne pas avoir sa place.

Cette peur du regard de l’autre vient de notre enfance, quand nous avions besoin d’être accepté/e et aimé/e. Peut-être qu’enfant, quelqu’un nous a dit que nous étions stupides ou nuls. Sans réfléchir aux conséquences de leurs mots, nos parents, nos frères et sœurs, nos professeurs ou nos copains de classe font facilement et souvent ce genre de réflexion, au point qu’elles finissent même par passer inaperçues.

Ou peut-être que nous avions tout simplement peur de décevoir nos parents parce que nous ne nous pensions pas assez intelligents ?

C’est ce qui fait que, plus tard, adulte, nous continuons à rechercher l’approbation des autres– que ce soit notre patron, nos collègues, notre femme, notre mari, nos amis – afin de leur prouver, ainsi qu’à nous-mêmes, que nous méritons leur admiration et/ou leur amour. Si nous ne recevons pas cette approbation, ou pire encore si nous sommes critiqués, cela nous renvoie automatiquement à nos souvenirs d’enfance et à cette peur de paraître ridicule et ne pas être accepté/e ni aimé/e.

J’ai créé une offre de coaching de Prise de Parole en Public en anglais pour surmonter la peur du jugement.

5 astuces pratiques pour surmonter la peur du jugement

Lors des séances de coaching individuel où j’aide mes clients à gagner confiance en eux, j’utilise des outils tels que l’analyse transactionnelle, l’hypnose et les constellations familiales*. L’objectif est de faire taire cette petite voix qui leur dit qu’ils ne sont pas assez intelligents ou pas assez compétents et de leur apprendre à améliorer leur estime d’eux-mêmes. Ils gagnent en affirmation de soi et en assertivité.

Je partage aussi ces astuces pratiques qui aident à surmonter la peur du jugement pour avoir une meilleure image  de  soi :

Faites attention à la façon dont vous vous parlez

Bien trop souvent nous nous disons, par réflexe, des choses comme : « Je suis nul/le. », « Il/elle doit me trouver stupide », « Pourquoi j’ai dit un truc aussi bête ? ».

Notre cerveau enregistre ces pensées et nous finissons par les croire. Par conséquent, nous avons une image négative de soi et nous souffrons d’une mauvaise estime de soi. Ensuite, il nous semble logique de penser que les autres personnes nous jugent tout aussi négativement.

Nous nous jugeons plus durement que les autres ne nous jugent

Posez-vous la question honnêtement : est-ce que les autres pensent réellement que vous êtes stupide, incompétent… ? Ou est-ce que c’est vous qui l’imaginez ? Vous pouvez demander à des collèges et des amis bienveillants de vous donner un feedback objectif.

Par ailleurs, demandez-vous si vous jugeriez un ami aussi sévèrement que vous vous jugez vous-même.

En conclusion, soyez votre meilleur ami !

Rien n’est éternel

Même si vous faites une erreur et que l’on vous critique, l’impression que l’on a de vous à ce moment-là ne durera pas éternellement. Les gens se souviennent de la globalité de qui vous êtes, de comment vous interagissez avec eux et de comment ils se sentent avec vous chaque fois qu’ils vous voient. Si, dans l’ensemble, vous êtes compétent dans votre travail, vos collègues et votre patron oublieront rapidement que vous avez eu une maladresse lors d’une réunion ou d’une présentation.

La plupart des personnes de votre entourage souhaitent que vous réussissiez… Et si ce n’est pas le cas, ils ne valent pas l’importance que vous leur accordez !

Si quelqu’un veut vous juger, laissez-le faire !

Il existe des personnes qui sont tout particulièrement dans le jugement. C’est à cause de leurs insécurités personnelles et cela leur appartient.

Une relation proche et saine n’est possible et ne se renforce que si l’on se dévoile et que l’on prend le risque d’être jugé.

Vous vous sentez mal à l’aise parce que votre patron, collègue ou conjoint vous critique injustement ? Demandez-vous si cette personne a suffisamment de sécurité intérieure pour bienveillante.

Soyez vous-même. Les personnes qui comptent pour vous devraient vous apprécier pour qui vous êtes, y compris vos défauts !

Acceptez que vous soyez humain et imparfait !

En général, les personnes qui ont peur d’être jugées se mettent une pression énorme pour essayer d’être toujours parfaites et aimées. Le perfectionnisme est une qualité quand il vous permet de faire du très bon travail. Il devient un défaut quand il vous empêche d’avancer parce que vous avez peur de vous tromper. Si vous ne prenez pas de risques, vous ne progresserez pas.

Alors, prenez le risque d’exprimer votre avis et observez les réactions qu’il suscite. Si quelqu’un réagit mal à ce que vous dites, vous pouvez vous demander comment communiquer plus efficacement à l’avenir.

Le plus important est que vous soyez bienveillant avec vous-même et que vous acceptiez de ne pas tout faire parfaitement tout le temps.

Contactez-moi afin de trouver la bonne solution pour vous

L’un des principaux freins des personnes qui ont peur d’être jugées est le manque de visibilité. Elles perdent des opportunités de promotion, passent à côté de bonnes affaires commerciales et ne sont souvent pas rémunérées à leur juste valeur.

Si vous vous reconnaissez dans ce descriptif et que votre manque de confiance vous empêche de réaliser votre plein potentiel, contactez-moi.

Chaque personne est différente. Je prendrai donc le temps de discuter avec vous d’un programme de coaching adapté à vos besoins. Vous apprendrez comment gagner confiance en vous et améliorer votre estime de vous-même.

* Les constellations familiales sont un outil thérapeutique transgénérationnel, crée par Bert Hellinger. Le principe de base c’est que quand nous reproduisons à répétition un comportement négatif, la cause se trouve dans la souffrance et les non-dits de nos ancêtres. Il s’agit d’un moyen d’appartenir à nos familles : inconsciemment, nous restons loyaux à la souffrance de nos aïeux et nous reproduisons des schémas familiaux qui nous nuisent. Tout cela se manifeste de différentes manières : nous pouvons souffrir d’anxiété, de dépression, de colère, de culpabilité, de solitude… Cela peut même aller jusqu’à l’alcoolisme ou des maladies.

Les constellations familiales permettent de clarifier, réparer et mettre de l’ordre dans les situations vécues par nos aïeux. Grâce à ce travail puissant, nous pouvons rompre les schémas négatifs que nous reproduisons inconsciemment afin de retrouver une vie plus libre et saine.

Cette méthode peut s’acquérir lors de coaching /
formation individuel en anglais ou en séminaire intra-entreprise.
Veuillez me contacter pour en savoir plus.

Séminaire de prise de parole en anglais

Gagnez en impact et crédibilité lors de vos présentations orales en anglais.

Coaching en prise de parole

Surmontez vos inhibitions, libérez votre expression orale en anglais.

Retour en haut