“J’ai honte de prendre la parole en public en anglais”

“J’ai honte de parler devant un public en anglais. Dans mon entreprise le niveau d’anglais professionnel est bon et je ne me sens pas à la hauteur. En tant que directeur je dois réaliser des présentations orales en anglais mais je me sens jugé par mes collègues et mes supérieurs. Je suis sûr qu’ils me trouvent incompétent. Cette situation me stresse trop.”

Marc m’a contactée pour améliorer sa communication orale en anglais parce que son sentiment de honte était une réelle source de souffrance. Cela l’empêchait de donner le meilleur de lui-même et il manquait de crédibilité et d’efficacité professionnelle devant son équipe et ses managers. Il rêvait d’être à l’aise à l’oral et de faire des discours publics percutants.

Avoir honte de parler en public en anglais arrive bien plus fréquemment qu’on ne l’imagine. Quelle en est la cause ?

En fait, quand Marc dit ressentir de la honte, c’est parce que 3 de ses besoins fondamentaux ne sont pas nourris : l’acceptation, l’appartenance et la dignité.

A cause de son « mauvais niveau », il pense qu’il ne peut pas appartenir au groupe des bons orateurs en anglais, il croit qu’ils ne l’accepteront pas et cela a un impact négatif sur son sentiment de dignité.

Depuis notre enfance, nous apprenons à bien nous comporter afin d’être accepté et aimé par notre famille. En tant qu’adolescent, nous adoptons certains comportements pour faire partie du groupe. Typiquement, quand nous sommes jeune adulte, nous nous habillons et nous agissons de telle sorte à avoir un groupe d’amis, trouver un travail et même tomber amoureux de notre futur conjoint.

Alors, Marc croit que pour être légitime dans son poste de directeur d’entreprise, il doit maîtriser l’anglais oral aussi bien, voire même mieux, que ses collègues.

L’origine de cette honte

Dans mon travail de coach de dirigeants en France, je rencontre beaucoup de personnes qui ont honte de leur niveau d’anglais et qui ont le trac quand ils sont devant un public. Le système scolaire français, à mon avis, est excellent en termes de résultats mais il a tendance à être très exigeant et même à être dans le jugement. Mes clients ont souvent de mauvais souvenirs de l’apprentissage de l’anglais à l’école. Parfois ils souffraient, ou leurs camarades de classe souffraient, des moqueries parce qu’ils faisaient des fautes grammaticales ou avaient un mauvais accent. Souvent leurs professeurs leur disaient qu’ils n’étaient pas bons en langues étrangères. Ou leurs parents et professeurs leur conseillaient de prendre allemand première langue pour rentrer dans les bonnes filières et, par conséquent, l’anglais avait moins d’importance.

Notre cerveau retient ces mauvais souvenirs d’apprentissage de l’anglais et les ressort quand nous nous retrouvons devant un auditoire, qui semble nous juger.

Le coaching comme solution

Vous vous demandez sans doute comment le coaching en prise de parole en public a pu aider Marc à surmonter sa honte de parler anglais ? Ma boîte à outils de coach a permis à Marc de renforcer sa confiance en son niveau d’expression orale et d’améliorer sa gestion de stress. Il a appris à :

  • Accepter que son niveau ne soit pas parfait, pour qu’il s’autorise à faire des erreurs. Afin de progresser et devenir un bon communicant, il est essentiel de parler autant que possible, même en faisant des fautes et avec un accent typiquement français (qui, d’ailleurs, est très charmant en anglais !).
  • Se juger moins. En vérité, Marc était bien plus dur avec lui-même que ses collègues ne l’étaient à son égard. En demandant à des collègues bienveillants du feedback sur son niveau d’anglais, il a pris conscience qu’il était meilleur qu’il ne l’imaginait. Il avait déjà un assez bon niveau pour faire des présentations avec assertivité.
  • Comprendre l’importance de son expertise et prendre plaisir à la partager avec son auditoire. Il a appris comment créer un lien avec son public. Avant, il évitait les regards par peur de constater une quelconque désapprobation. Mais à cause de ce manque de connexion, il se sentait encore plus stressé. Le fait d’établir un contact oculaire positif lui a permis de gagner en crédibilité et de se sentir plus confiant lors de ses prises de parole en public en anglais.

En réalité, le niveau d’anglais de Marc n’était pas le problème. C’était ses voix intérieures qui lui disaient que son niveau était mauvais. Sa peur de ne pas appartenir et de ne pas être accepté étaient la réelle source de son stress.

Le sentiment de dignité restauré

A la fin des séances de coaching, Marc a appris à apprécier sa vraie valeur et par conséquent, son sentiment de dignité s’en est trouvé restauré. Aujourd’hui, il a une bonne maîtrise de la communication orale en anglais. Il prend même plaisir à partager son expertise, en anglais, avec ses collègues internationaux, sans stress !

Prendre la parole en public n’est pas naturel pour la plupart d’entre nous. Mais la bonne nouvelle c’est que cela s’apprend et se maitrise grâce au coaching et à la formation de communication orale en anglais.

Si vous aussi, vous avez honte de votre niveau d’anglais et que cela vous empêche de donner le meilleur de vous-même, contactez-moi. Nous discuterons ensemble des stratégies pour vous aider à gagner confiance en vous et avoir plus d’aisance lors de vos prises de parole. Vous deviendrez, vous aussi, un orateur assuré et impactant.